Acoustique Riponne

Visite du centre

« Ce métier est fait de contacts humains et de technologie : procéder aux tests de l’audition, aux réglages des appareils, donner des conseils, c’est expérimenter la psychologie humaine. L’audioprothésiste doit faire preuve de patience : il approche un handicap sérieux, puisque la surdité touche à la communication et à la vie sociale. »

Philippe Estoppey

Acoustique Riponne : photos du centre.